Blogue

Comment supporter la gouvernance dans les projets de construction majeurs?

Le rôle de conseiller stratégique dans les projets de construction majeurs est souvent mal connu. Et pourtant, puisque le conseiller stratégique possède une vision d’ensemble, son rôle d’intégrateur est crucial pour accompagner les organisations qui réalisent un projet porteur pour l’organisation.

Voici trois champs d’action du conseiller stratégique en lien avec la gouvernance des projets de construction majeurs.

Choisir une gouvernance adaptée à l’organisation

Toutes les organisations ont leur propre ADN de gouvernance. Certaines sont très démocratiques alors que d’autres sont dirigées par une personne ou un groupe restreint.

La gouvernance dans les projets de construction majeurs doit être adaptée à celle de l’organisation. Dans certains cas, il faut créer une structure de gouvernance additionnelle pour suivre le déroulement du projet.

Cette structure peut évoluer dans le temps selon le niveau de décision à prendre. Toutefois, un comité directeur doit généralement rester en place tout au long du projet. Une reddition de comptes y sera effectuée tout au long du projet pour appuyer la prise de décision.

Dans certains projets, une structure parallèle peut également être mise en place pour gérer les décisions plus tactiques ou opérationnelles. L’organisation de la gouvernance varie donc en fonction de l’ADN de l’organisation, des phases du projet, ainsi que des ressources disponibles.

La gouvernance dans les projets de construction majeurs doit être structurée sur mesure pour l’organisation et le projet à réaliser.

Mettre de l’avant la transparence

Comme conseiller stratégique, nous sommes toujours conscients de l’importance du consensus dans l’avancement d’un projet. Des communications efficaces mènent à des projets plus fructueux et permettent aux organisations d’être plus performantes, soit de réaliser en moyenne 80 % des projets à temps, en respectant le budget et les objectifs originaux*.

Il est donc crucial de prévoir des mécanismes d’information tout au long du projet pour que les parties prenantes impliquées dans la prise de décision, ou impactées par celle-ci, soient au courant des avancées du projet.

La transparence dans la communication des informations est critique pour assurer l’adhésion au projet.

Évaluer la prise de risques

Dans le cadre de projets majeurs, l’échéancier s’étire souvent dans le temps. En début de projet, les décisions peuvent avoir des impacts sur plusieurs années à venir. Il devient parfois difficile pour les dirigeants de garder une vue à long terme de l’impact de ces décisions, ne pensons qu’à l’inflation, au coût des matériaux, aux enjeux de main-d’œuvre, etc.

Le conseiller stratégique doit donc avoir une bonne connaissance du domaine de la construction et de son évolution pour faire prendre conscience des risques reliés aux décisions. La transparence, les mécanismes de communication ainsi qu’une bonne stratégie de gestion des risques permettront de bien accompagner les différentes instances dans la prise de décision.

En conclusion

L’adoption d’une gouvernance optimale est un enjeu d’importance pour les organisations qui réalisent un projet de construction majeur. Il est important de choisir un mode de gouvernance en ligne avec l’ADN de l’organisation, de mettre de l’avant la transparence et d’effectuer une juste évaluation des risques. Un conseiller stratégique détient l’expérience et la vision d’ensemble nécessaires pour appuyer la direction dans cette démarche.

Contactez-nous pour en savoir plus sur ce service.

 

*Selon le rapport Pulse of The Profession In-Depth Report : The High Cost of Low Performance : The Essential Role of Communication.

Autres Articles
Avez-vous besoin d’un conseiller stratégique pour vos projets de construction?
Collaboration en construction : définition et facteurs de succès
Choisir un gestionnaire de projet de construction : la 3e compétence